Définition du Halal

Halal est un mot arabe qui signifie licite ou permis. Le contraire de halal est haram, qui signifie illicite ou interdit. Halal et haram sont des termes universels qui s’appliquent à toutes les facettes de la vie. Néanmoins, nous allons utiliser ces termes que par rapport aux produits alimentaires, produits carnés, produits cosmétiques, produits de soins personnels, les produits pharmaceutiques, des ingrédients alimentaires et les matériaux en contact avec des denrées alimentaires.

Alors que beaucoup de choses sont clairement halal ou haram, il ya certaines choses qui ne sont pas claires. Des informations complémentaires sont nécessaires pour classer comme halal ou haram. Ces articles sont souvent désignés comme mashbouh, ce qui signifie douteux ou discutables.

Tous les aliments sont considérés comme halal, sauf les suivants (qui sont haram):

    • Cochon / porc et ses produits dérivés
    • Animaux mal abattus ou morts avant l’abattage
    • Les boissons alcoolisées et de substances intoxicantes
    • Les animaux carnivores, oiseaux de proie et certains autres animaux
    • Les aliments contaminés par l’un des produits ci-dessus

 

Les aliments contenant des ingrédients tels que la gélatine, des enzymes, des émulsifiants, et des saveurs sont discutables (mashbouh), parce que l’origine de ces ingrédients n’est pas connue.

Le Halal et son marché

Les produits Halal sont en train de gagner une reconnaissance mondiale en tant que référence garantissant la qualité et la sureté. Les produits fabriqués avec la certification Halal sont facilement acceptables aussi bien par les consommateurs musulmans que les consommateurs d’autres religions. Cette acceptation est due au concept tayib (nature saine) du halal qui couvre non seulement les exigences religieuses (shariaa), mais aussi les aspects hygiène, sanitaire et sécurité. La certification Halal est un puissant outil marketing dans un marché mondial estimé à plus de 2,3 Trillions de Dollars.